C’est lundi 16 mai, que lisez-vous ?

3 min read

Reprenons les vieilles habitudes, en adaptant au temps disponible…

Une formule qui semble faire ses preuves sur les blogs de lecture – et après tout une de mes rubriques ne s’appelle pas “Je bouquine” par hasard – consiste à poser trois questions tous les lundis.
 
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?
 
La semaine passée, des zombies et des super-héros !
Les tomes 7, 8, 9 et 10 de Walking dead y sont passés – et pas mal de personnages de cette histoire qui n’en finit pas de m’étonner. L’évolution des différentes histoires, les fins abruptes, les démarrages âpres, continuent de m’intéresser. A voir comment cela peut tenir (rappellons que le tome 25 de la saga de Robert Kirman et Charlie Adlard vient de sortir en France).
 
J’ai également lu Comment je suis devenu super-héros, un récit du sociologue Gérald Bronner. L’auteur sait écrire et son histoire est intéressante. Je lui reproche cependant un parti-pris compréhensible mais qui m’a un peu gaché le livre : un récit à la première personne par un héros un peu rustaud. La narration colle à l’expression “brute de décoffrage” et sans finesse du personnage (pourtant tout en fêlures), et l’oralité extrême du discours m’a rendu pénible la lecture. C’est d’autant plus dommage que l’histoire évite à plusieurs reprises des clichés de manière assez surprentante. Petite déception, donc.
 
En ce moment, des mondes parallèles et un récit de voyages !
J’ai repris ma lecture de la série de la Longue Terre, de Stephen Baxter et Terry Pratchett, avec le deuxième tome : la Longue Guerre. J’avais vraiment apprécié le premier tome éponyme, La Longue Terre, donc, où l’humanité découvre qu’il existe une infinité de Terres Parallèles, accessibles avec un appareil tout bête, toutes légèrement différentes entre elles… et vides de tout être humain. Récit de voyage, d’exploration, de conquête, la Longue Terre partait en exploration, lente et lointaine à la fois. un rythme troublant mais prenant pour ce récit, dont on retrouve les personnages dix ans après… et l’action promet d’être bien plus au rendez-vous. Le cycle se poursuit avec La Longue Mars, La Longue Utopie (qui vient de sortir en Avril 2016) et The Long Cosmos (à traduire).
 
Je poursuivrai également ma lecture du Désert des Déserts de Wilfried Thesiger, les mémoires bien réelles d’un des derniers explortateurs du XXeme siècle, parti à la rencontre d’un désert de sable en Arabie Saoudite, où même les Arabes ne s’aventuraient pas. Là encore, un rythme lent et contemplatif – et une aventure humaine folle.
 
La suite, de l’apocalypse et des cannibales !
J’enchaînerai avec le dernier tome de U4, Stéphane. J’ai eu le plaisir de lire les autres tomes avec trois amis. Nous nous sommes faits tourner les ouvrages au fur et à mesure de notre lecture et découvrir les différents aspects de cette histoire multifacettes a constitué une des expériences de lecture de ce début d’année.
Je glisserai dans tout cela un autre récit de voyage, bien réel celui-ci aussi : La vie sexuelle des cannibales, de J. Maarten Troost Il s’agit là encore d’une recommendation qui m’a été faite par un couple d’amis, en mode “lis ça ça va te plaire”. J’en sais peu : le livre racontre l’installation d’un couple dans une île paradisiaque du Pacifique… et des absurdités qu’ils vont rencontrer là-bas. Tropiques Kafkaïens, semble-t-il donc.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.