Vivre pour le meilleur (ou pas) (The dark side of the tube ep2)

1 min read

Alors que nous n’avons plus de nouvelles de Johnny, notre pina-colada nationale, ayons une pensée émue pour les musiciens de studio qui doivent en venir à toutes les extrémités pour vivre…

Je nous ferai grâce d’une autre catastrophe de ce genre pour aujourd’hui.

Nota : je tiens à te signaler, ami lecteur auditeur, que moi aussi je souffre en écoutant ces morceaux. Et par respect pour toi, je les écoute en entier au moins une fois. Mais pas plus, faut pas pousser.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.